Gagner au poker ?

04
avril



La décision est prise, je pars quelques jours au soleil : direction les îles canaries au Sud de l’Espagne.

Réveil à 02h30 du matin pour prendre le charter puis premiers pas sur la plage à 09h00 heure locale. Beau soleil, belle plage, pas de réseaux bref les conditions idéales pour décrocher quelques jours ou pas !

Après une journée de repos bien chargée, je profite du coucher de soleil pour découvrir les villes de la côte, mon attention s’arrête sur un panneau « Casino » à 500m. Par curiosité je vais voir, petit casino avec quelques machines à sous et au fond à gauche une poker room !

Toujours par curiosité je m’approche de la poker room, il y a des tables de cash game 2 / 5 €. Je résiste à la tentation quand le croupier vient me dire que je peux me joindre à un tournoi au buy in de 50€. Mon dernier tournoi Live remonte à l’époque où j’étais encore ingénieur télécom et bien avant que je me lance dans le développement de Campok. Joindre un tournoi cela veut dire en enregistrement tardif donc je fais mine de me renseigner sur le tapis moyen mais au fond de moi la décision est prise ! Pas de stratégies autres que prendre du plaisir et essayer de jouer quelques coups de poker.

A ma table je repère 2 jeunes joueurs avec casques et panoplie du joueur de poker en devenir, un joueur loose en face de moi qui paye tout à condition d’avoir une hauteur As puis je suis entouré par 2 joueurs séniors. A ma droite un joueurs plutôt large qui ne montre rien de très impressionnant puis une serrure à ma gauche – parfait pour prendre quelques blinds.

La partie se passe bien, j’essaye de parler espagnol et anglais pour faire connaissance. Bon ce n’est du poker social mais c’est convivial. Les joueurs restent plus intéressés par mes jetons que par mon accent français.

Je jette mes poubelles, vole quelques blinds mais rien de passionnant jusqu’à ma paire de 10 servie en milieu de parole. Je fais une relance standard de 3 BB, tout le monde passe sauf le joueur loose d’en face hors de position ! L’idéal ! Au flop Q77 dépareillé, je check ne voyant pas de raisons de miser ici. Mon adversaire me regarde, je le regarde, il hésite à checker plus il annonce une mise de la valeur du pot. A ce moment précis, étant donné son timing, ses yeux, son attitude et surtout son visage je sais qu’il bluffe. Je ne peux pas dire pourquoi mais je sais qu’il a rien, rien qu’en le regardant ! J’annonce all in, il hésite 5 min, je me dis bien il a rien il va jeter. Et là il annonce « call ». Mince il doit avoir la dame, et bien non il montre A5 : il était capable de move encore pire que ce que j’avais imaginé. Heureusement pas de miracle pour lui et je double mon tapis.

Je peux ensuite jouer quelques coups avec plus de profondeur. Arrive AQ, je relance pré flop au bouton. La petite blind à ma gauche (la serrure) paye et un autre joueur qui avait limpé. Au flop 7 8 Q. Check, check je relance de la moitié du pot. Le limper se couche et la serrure me suit. Je me dis qu’il doit avoir un 7 ou un 8 dans sa range et que je vais pouvoir prendre de la value au turn. Au turn une doublette du 8, il check et je relance du pot. Il me paye quasiment sans hésiter. Là je me dis que ca ne sent pas bon. Une brique à la river, je check avec l’ambition de faire un check call. Il regarde la taille de mon tapis, je vois dans ses yeux qu’il affiche de la force. Il annonce all in et je décide de ne pas suivre mon plan et de passer pour pouvoir profiter un peu plus de la soirée. Je ne saurais jamais s’il était en bluff ou pas mais il a toujours montré des bons jeux quand il arrivait au showdown, minimum brelan. La suite du tournoi est classique, pas de gros coups, des petits vols jusqu’à celui avec KQ au bouton payé par la grosse blind et un As au flop …

Belle soirée de poker, je réalise que même si mon niveau technique n’est pas excellent, je peux faire des lectures assez fines des joueurs en regardant leurs réactions et surtout leurs visages.

Je n’ai pas de souvenirs d’avoir utilisé cela lors de mes tournois par le passé. J’en arrive à la conclusion que le fait de jouer en ligne avec la webcam m’a permis de progresser sur cette dimension du jeu, je suis plus vigilant aux regards, aux réactions des joueurs et j’arrive à en tirer des conclusions sur la force de leur jeu.

Je vais me faire des ennemis techniciens du poker mais je ne crois pas aux théories techniques sur le poker et à la promesse de pouvoir maitriser le facteur chance : c’est surtout une histoire de variance et de rencontres. Tu peux jouer parfaitement une main et perdre ou inversement jouer n’importe comment et gagner. En lisant des livres techniques et en regardant des parties, je finis toujours par conclure qu’il n’y a pas de règles objectives techniques pour gagner au poker à partir d’un niveau minimum : 3-bet, continuation bet, 3 bet light, jouer en position, miser pour value, pour protection, etc .. quand les joueurs maitrisent plus ou moins cela c’est celui qui a le plus de chance qui gagne : la chance n’étant pas uniquement le tirage flop, turn, river mais surtout la situation au départ qui donne l’avantage à un joueur. Je suis persuadé qu’en inversant les sièges de joueurs sur le même coup, on obtiendra le même résultat, à savoir celui qui est avantagé par la position et la distribution des cartes va gagner. Sauf si on considère la capacité à cerner psychologiquement son adversaire et pouvoir deviner la force de son jeu. Là on peut prendre l’ascendant et gagner en se fiant à des critères objectifs et non sur la chance. Je crois vraiment que les joueurs gagnants (maximum 5% des joueurs) maitrisent cela et que c’est la seule chose qui fait la différence.

Allez je vous livre mon secret pour gagner au poker :

1) Etre honnête avec soi-même, jouer pour le plaisir sans avoir l’illusion de pouvoir maitriser le facteur chance et pire s’enrichir grâce au poker

2) Affiner son sens de l’observation, prendre des décisions basées sur sa lecture des joueurs. Et pour affiner sa lecture avec plus d’indices et par l’observation de l’attitude, du regard, … : il faut jouer en Live ou sur Campok avec la webcam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *